Comment organiser un shooting photo?

Les envies VS réalité

Comment j’organise mes shootings photo ?

En fonction des collections de Jamais Sans Lui ?

6 étapes pour réaliser un shooting photo:

  1. Une idée:

Les idées me viennent souvent quand j’ai toute la collection complète en main. Les couleurs et les matières m’inspirent pour créer un univers autour d’elles.

Les collections je les pense en fonction des couleurs qui me plaisent, des associations que je veux faire et des techniques que je veux utiliser. Ce n’est qu’après que j’imagine l’univers global de la collection.

Pour trouver les idées je procède de différentes manières. Tout d’abord je me pose un moment avec la collection et j’essaye de mélanger les inspirations du moment et celles qui m’ont aidées à la créer.

Ensuite je présente les pièces à une ou deux personnes de mon entourage pour recueillir leurs impressions.

C’est après tout ce travail de pèlerinage en face à face avec la collection que je commence à m’inspirer un peu sur Pinterest, sur Instagram et le monde qui m’entoure.

  1. Prise de vue, idées, recherches

Pour la prise de vue, j’utilise également Instagram et Pinterest mes deux grands inspirateurs. Mais plus que Instagram et Pinterest, je me fie aussi à mon instinct, à mes envies avant et pendant le shooting. Toutes les idées sont bonnes à prendre. J’essaye de m’inspirer aussi des lieux car les prises de vues dépendent beaucoup des lieux dans lesquels on shoot !

  1. Des accessoires, un lieu, des mannequins

Le lieu : Il est important lorsqu’on veut donner une ambiance particulière de bien choisir le lieu et surtout de bien réfléchir à la lumière et aux effets que l’on souhaite créer. Je pense qu’il n’y a pas de bons ou mauvais lieux, l’important est de savoir quel message on veut transmettre et sous quelle forme. La rue est pour moi un endroit sûr pour avoir une bonne qualité de lumière. Seulement, elle ne va pas avec tout ! J’aime beaucoup aussi les lieux clos mais la problématique est souvent le manque de lumières naturelles.

Les Mannequins: J’ai ma petite équipe de mannequins et j’ai beaucoup de chances ! Toujours disponibles j’ai plaisir à travailler avec eux parce qu’on se connaît bien et ils sont maintenant à l’aise devant ma caméra pour capturer l’instant. J’aime également beaucoup travailler avec des personnes qui n’ont pas l’habitude de la caméra car ils transmettent une émotion spontanée, comme innocente et timide.

Les accessoires: Bien les choisir ! Mais ils ne sont pas toujours faciles à trouver. Les accessoires sont la peinture pour réaliser la toile. Sans eux, le thème abordé à plus de difficulté à s’affirmer. C’est peut être une des seules choses pour lesquelles je me prends un peu en avance surtout quand la thématique est particulière comme dans le shooting des MoutMoutes.

Mais on ne va pas se mentir, s’il s’agit d’un shooting avec des tenues qu’on pourrait avoir chez nous, je n’achète rien à part des petits accessoires en plus si besoins.

Pour le shooting Cabaret, même si les vêtements n’étaient pas forcément faciles à trouver, l’ambiance dans ce théâtre en faisait oublier les accessoires et redonnait à la mise en scène tout son intérêt.

  1. La mise en place du shooting :

Arrivée sur place il faut préparer le terrain, étudier les lieux, les prises de vues et la lumière. Je ne travaille pas avec de la lumière artificielle (à l’exception de la collection Cabaret) et le plus compliqué lors de la prise ce sont les changements de lumières constants. Il faut alors toujours adapter et anticiper surtout lorsque c’est un lieu fermé.

La veille au soir nous établissons une heure de rendez-vous. Une fois arrivés, tout se met en place petit à petit. On déballe les affaires, on raconte nos petites histoires et les photos peuvent commencer.

  1. Poses, prises de vues

Un shooting n’est jamais silencieux, ce qui m’importe c’est la spontanéité dans mes clichés. Les histoires marrantes sont alors souvent d’une grande aide pour détendre l’atmosphère. Après quelques « cliques », on commence à se détendre et à prendre nos marques. Autant pour le mannequin que pour moi, tant que nous n’avons pas pris possession du lieu, il est difficile d’en faire quelque chose qui marche.

  1. Travail des photos:

Le shooting photo fait, le plus gros reste à faire ! Oui, si on pense qu’après le shooting tout est fini… haha ce n’est que la partie émergée de l’iceberg !

Il reste maintenant tout le travail des photos en post-prod. J’ai longtemps utilisé photoshop, mais avec mes photos en format RAW, les étapes étaient beaucoup plus longues et cela me prenait beaucoup plus de temps. Aujourd’hui j’ai découvert Lightroom et ça m’a sauvé ! Mais ça ne fait pas tout, sur certaines photos on voudrait aller plus loin et pour cela j’ai plaisir à retourner sur Photoshop. Donc j’utilise en permanence mon binôme Lightroom / Photoshop qui sont d’ailleurs dans le même « package » Adobe.

VS la réalité…

Souvent je prépare mes shooting, je les réfléchis longuement et arrivée sur place… rien ne se passe comme prévu ! Ce n’est plus qu’improvisation. Chaque mannequin est différent et appréhende différemment la caméra. Certains ont l’habitude et d’autres non. Mais ce qui me plait le plus c’est de prendre les expressions de surprises, le naturel des personnes qui posent pour moi. C’est souvent un échange entre celui qui est devant la caméra et celui qui est derrière.

La seule chose qui reste dans mes préparations c’est : l’étape 1,2,3 et 6. Tous les reste fluctue en fonction du jour, des envies, des accessoires que nous avons pu avoir. Les idées restent mais tous le reste se transforme en scène d’improvisation. Et je crois que c’est ce qui me plaît le plus dans ce métier. Laisser place au hasard et se laisser transporter par l’événement. Donner une place au doute et à la créativité de l’instant.

Mon fidèle destrier dans tout ça est un Nikon D7200 que j’aime énormément. Toutes mes photos sont en Raw me donnant la possibilité de retravailler les couleurs parfois, même si j’aime bien garder les couleurs de la photo initiale étant donnée que je travaille tout en manuel.

Pour avoir des petites astuces pour faire des photos, je vous conseille un blog qui s’appelle « apprendre la photo« .

Et je pourrais vous faire également un article sur ma propre expérience dans la photo si cela vous intéresse (n’hésitez pas à me le dire en commentaire 😉 ).

Parce que je pense que même si dans la photo il y a énormément de techniques et de règles à respecter pour faire une bonne photo (comme dans la peinture), l’essentiel pour faire une bonne photo, c’est d’arriver à mettre en image ce que l’on souhaite montrer. Il y a quelques unes de mes photos qui sont floues ou mal cadrées mais je les aimes beaucoup car elles dégagent en moi quelque chose. Une forme artistique qui me surprend ou peut être me pose question, ce qui attise ma curiosité et me fait aimer le cliché.

Ce genre de chose me parle peut être parce que j’aime énormément l’art contemporain où tout peut être remis en cause et en question. Où toutes nos certitudes ne sont plus que doute. J’aime ce rapport entre philosophie et art. Et je pense que c’est parfois ce qui peut ressortir dans certains de mes clichés (mais sûrement moins visible dans les photos de Jamais Sans Lui).

C’est en vous écrivant cet article que je me dit qu’une collection sur cette thématique pourrait vraiment être intéressante… reste à voir quand et comment…

Mon matériel:

Mon Nikon D7200 avec deux objectifs:

  • une focale fixe de 50 mm : que j’utilise beaucoup pour les shootings photos produits et portraits car il me permet de mettre un point en lumière.
  • Un objectif de 18-300 mm: celui-ci je l’utilise plus quand j’ai besoin de recul, souvent pour les photos paysages ou de voyages. Il est aussi beaucoup utile pour faire de la vidéo !

Le logiciel Adobe Photoshop/Lightroom

Nous suivre:

Si cet article t’a plu, n’hésites pas à nous le faire savoir dans les commentaires 🙂 et à suivre toutes nos aventures sur les réseaux sociaux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s