La créatrice de JSL vs la collection Galerie en collaboration avec Audrey Faivre

Peux tu te présenter en 3 mots ?

– Rêveuse 
– Jamais à cours d’idées
– instantanée

Si je pouvais résumer JSL en trois mots:

  • Jeu
  • couleurs
  • Sans limite & sans tabous

D’où t’es venue l’idée de la Galerie ?

Cela s’est fait de manière assez naturelle. Jamais Sans Lui, n’est pas seulement de la maroquinerie textile, mais c’est une multitudes d’idées, d’envies et de rêves qui se bousculent. Un espace hors cadre où les règles n’obéissent plus aux codes imposés. Jamais Sans Lui c’est aussi une manière différente de penser la mode, le textile avec une réflexion responsable, humaine et environnementale.

Mais vous allez me dire que je ne répond pas du tout à la question et vous auriez raison ! La Galerie c’est pour moi une évidente suite de JSL. Jamais Sans Lui est un moteur d’échanges et de partages. Le textile est pour moi un vecteur d’expression et cela s’est confirmé après la réalisation de mon mémoire sur l’empreint des cultures sur le textile.

C’est à la suite de cela qu’est né la Galerie. Un espace type galerie d’art où l’on vient s’évader, découvrir et apprendre. L’idée est de présenter une collection particulière en collaboration avec un artiste ou présenter un type de tissu, une culture et ses ambiances. La première collection galerie était une collection peinture textile. Toile rayée noire et blanche avec des pièces uniques et un travail de peinture à la main sur chaque pièce.

URBAINE, c’est le nom de cette première collection Galerie: l’expression de ces ambiances, leurs gratte-ciels et leurs métros entre Paris et Vancouver.

Cette année la collection Galerie se passe en collaboration avec Audrey Faivre. Une illustration qui a su mélanger nos deux univers. Limitée à 100 pièces, cette collection propose des pièces d’exception.

Pour moi la Galerie n’est pas une galerie statique, elle est mouvante et accessible à tous.

collection AH18

En quoi la Galerie serait accessible à tous ?

Le sac ici n’est plus un sac, mais un support à l’art mobile. Il est porté, regardé, touché il est donc accessible.

On pourrait même voir la dedans un art de rue. Le sac remplace le mur ou la toile du tableau et c’est là, la particularité de la galerie.

• Y a t-il un message dans chaque collection Galerie ?

Non pas forcément. Les messages dépendent des thématiques abordées et de l’artiste avec qui nous travaillons.

• Qu’est ce qui t’a donné envie de faire cette collaboration et cette collection avec Audrey Faivre?

Tout d’abord j’ai été séduite par son univers qui correspondait à ce que j’avais envie d’exprimer cette année. Les traits fins de ses personnages et l’expression de chacun mettant en avant la féminité sous un œil naïf.

Ce qui m’a ensuite beaucoup plu c’est la facilité d’approche que nous avons pu avoir toute les deux et l’enthousiasme d’Audrey face à ce projet.

• Qu’est ce qui te plaît dans son travail ?

C’est une de mes premières collaborations avec une dessinatrice. J’aime les couleurs et les ambiances de ces toiles. La légèreté du trait et le détail sur chacune de ses œuvres. Sur chacune des toiles toute personne peut s’y retrouver et l’interpréter.

• Si on te proposait de le refaire, serais-tu partante ?

Avec grand plaisir !

• C’est quoi pour toi Audrey Faivre ?

Une femme pleine de talents !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s