COLLECTION GALERIE

Aujourd’hui nous vous dévoilons la collection galerie avec une petite interview d’Audrey.

Le fruit d’une belle collaboration

Peux tu te présenter en 3 mots ?

– Engagée 
– Rêveuse
– Inspirée

D’où te vient l’inspiration de ces femmes que tu peins ?

Selon moi l’inspiration est partout ! Dans l’actualité, dans la rue, dans des gestes et paroles… Bien entendu, je m’inspire également de ce qui a trait à la femme dans l’art, la photographie et la mode. Mais j’aime penser que les seules limites à l’inspiration sont celles que l’on se fixe, c’est une histoire de vision. 

La Femme est une source intarissable de sujets à explorer et c’est très appréciable de pouvoir faire des rapprochements, qui d’ordinaire, ne sont pas évidents. Pour la petite histoire, il y quelques mois, j’ai entendu une réflexion douteuse qu’un homme soufflait à une jeune femme dans le Metro. Cette femme a rétorqué en lisant à haute voix et de plus en plus fort un poème du recueil « Les Contemplations » de Victor Hugo, qu’elle tenait dans ses mains. L’homme, gêné et un peu abasourdi est sorti sans broncher à l’arrêt suivant. J’ai trouvé la scène si surréaliste que j’ai tout de suite pris en note certaines phrases qui sortaient de sa bouche. Une fois chez moi, j’en ai fait un dessin. C’était mon petit clin d’oeil à cette femme.

Mais en général, mes illustrations sont un melting-pot d’idées et de références. À des oeuvres d’artistes connus tels que Magritte, Gauguin, Man ray, Picasso, Matisse… et à d’autres, moins grand public. Dès que l’inspiration me vient, je photographie, prends des notes et fais des croquis dans un carnet que je garde toujours avec moi.

Pourquoi sont-elles représentées nues ?

J’ai toujours été fascinée par la nudité de la Femme. Déjà, lors de mes études en photographie, j’étais admirative du travail d’Helmut Newton. 

Je n’essaye pas de sacraliser le corps de la Femme à travers mes dessins, l’esprit commun et l’histoire le font déjà. Chaque Femme est différente, et pourtant. Le mystère qui entoure leur corps m’évoque, pour chacune d’entre elles, une grande et unique force, un super pouvoir.

Y a t-il un message dans chaque toile ?

Ce que je veux représenter, c’est la force brute de la Femme avec un message universel : faire la chasse aux doutes auxquels elles peuvent être soumises. Par la société, la religion ou des idéaux d’un autre temps. 

Il appartiendra à chacun d’interpréter mes scènes sous l’angle qui lui parle le plus. Mais je sème, ici et là, quelques messages. Des indices plus ou moins cachés et qui peuvent teinter la réflexion personnelle de mes inspirations et aspirations. C’est en quelque sorte un jeu de piste.

Qu’est ce qui t’a donné envie de faire cette collaboration et cette collection avec Jamais Sans Lui?

Je me sens concernée par les enjeux environnementaux auxquels nous faisons face. Et quand je peux allier travail et éco-responsabilité, je le fait sans hésiter. JSL travaille à partir de matières premières peu banales et respectueuses de l’environnement, comme l’ortie. Face à un marché de la fast fashion qui ne lève pas le pied, c’est quelque chose que je trouve ambitieux et courageux.

Qu’est ce qui te plaît dans ce projet ?

C’était l’occasion pour moi d’expérimenter une collaboration sympa, engagée et qui sort des sollicitations plus ordinaires que je reçois.

Si on te proposait de le refaire, serais-tu partante ?

Avec plaisir.

C’est quoi pour toi Jamais Sans Lui ?

Une entreprise française à suivre et pleine d’ambition !

Pour retrouver la collection… je clique !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s